Restez informé par e-mail

mercredi 29 février 2012

Prologue

Puisque c’est là que les choses se passent, pourquoi ne pas y aller ?
Ça fait des semaines que je suis les actualités et que j’entends dire tout et son contraire sur la Grèce. Alors, plutôt que de continuer à me demander si ce pays est sur le point de basculer dans le chaos où s’il est encore une fois le berceau d’une nouvelle civilisation, j’ai décidé de m’y rendre.
Première surprise, et de taille, il semble facile de se loger. J’ai trouvé un site sur lequel de nombreux appartements sont disponibles et avec le budget dont je dispose, j’espère pouvoir m’installer dans un quartier central, ou au moins bien desservi.
Les seuls papiers qui me sont demandés sont une photocopie de mon passeport ou d’une pièce d’identité. Ça me change des pays dans lesquels j’ai déjà vécu. Autre surprise : la plupart des propriétaires ne parlent pas de contrat, certains stipulent même qu’ils ne veulent pas en signer et que tout se base sur la confiance. Je reste sceptique, mais j’attends d’être sur place, de visiter les appartements et de rencontrer les gens, avant de me prononcer. Il peut s’agir d’escroqueries comme d’un moyen pour éviter les taxes et dans ce cas, je risque d’avoir du mal à trouver des loyers aussi bas que ceux proposés sur ce site avec un bail en bonne et due forme.

C’est donc décidé. Je serai en France dans moins d’une semaine pour signer les exemplaires dédicacés de mon premier roman, et une fois que j’ai réglé ces formalités, je pars pour Athènes.



Prologue

Since it's where things happen, why shouldn't we go there ?
I've followed the news for several weeks and I can ear everything and it's contrary about Greece.
Then, better than being staying asking myself if the country will turn to chaos or if it's once again the nest of a next civilisation, I've decided to go there.
First surprise, and a big one, it seems easy to get a flat. I've found a website where a lot of accommodation are available and with the budget I have, hopefully I will find a place in a central district, or at least in a well deserved one.
The only pepers I'm asked are a copy of my passeport or an I.D. That's a big change compared to the countries I already stayed in. Other surprise : landlords usually don't speak about any contract. Some even notify they won't sign any and everything will be based on trust. I'm still suspicious but I'm waiting to be there, to visit places and to meet people, before being able to say. It might be swindling as it might be a way not to pay taxes, in this case, it should be difficult to find some places with rents as low as the ones purposed on this website.

So, it's decided. I will be in France to sign the autographs on my first published novel, and then I'm going to Athens. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire